L’allaitement ou hymne à ce liquide précieux

N’est-ce pas foncièrement la façon la plus naturelle qui soit d’alimenter son bébé?

Que l’on décide de le faire pour quelques mois ou de ne pas se fixer limite chaque mère qui veut allaiter son bébé a ma bénédiction. Sachez que nous célébrons 1 an. Jayden son 1 an bien à lui. Moi mon 1 an de mère. Nous, notre 1 an d’allaitement. 1 an de bonheur à l’état pur. Les obstacles ont été nombreux, mais le bonheur encore plus fort et plus pur.

Lorsque j’ai vécu ces moments difficiles l’on m’a suggéré d’arrêter l’allaitement: « C’est bon, tu en as assez fait, tu as déjà donné beaucoup». Alors que la réalité était que l’allaitement était la partie facile. Allais-je me priver de ces moments précieux, incomparable et qui m’ont lié à mon fils d’une façon quasi-magique? Non, certainement pas et je n’ai aucun regret.

Sachez que je respecte le choix des mères qui n’allaitent pas: je m’attend à ce que celles-ci me respectent, l’inverse est donc légitime. Certaines n’ont pas pu et certaines non pas voulu et je suis zen avec ça. Moi j’ai choisi d’allaité, moi j’ai choisi d’allaité longtemps. Et ça ne concerne que moi, mon bébé et par intérim l’homme qui partage ma vie et qui est le père merveilleux de cet enfant. À quoi bon me préoccuper des autres. Cela m’apporte du bonheur d’allaiter, n’est-ce pas rare de nos jours de pouvoir faire une telle affirmation?

J’ai eu un début d’allaitement difficile, une mauvaise prise au sein me causait de la douleur et c’est avec le soutien de mon homme que j’ai persévéré. Une fois passé ce ne fut que du bonheur, si simple d’allaiter son petit qui ne demande qu’à boire ce liquide précieux! Rien à trainer. Toujours à la bonne température. Tout indiqué pour petit lutin qui a toujours faim.

Le 27 février, je dirai merci. Merci à mon homme de m’avoir soutenu, merci à la vie pour ce petit elfe qu’est mon fils, minuscule petit homme aux yeux pétillants, mais aussi merci à moi-même. Moi qui a choisi de l’allaité, de le faire sans s’arrêter aux commentaires des autres, merci à moi-même d’être qui je suis et d’agir selon mes valeurs.

 

Publicités