L’arrivée d’un enfant

Pied

Choisir le premier article de ce blog n’a certes pas été facile. Mais rien ne l’est, c’est une des belles leçons que nous apporte la maternité. J’ai donc usé de logique, pourquoi ne pas commencer par le commencement? Une formule usée, mais peu risquée. Tout a commencé (mon dieu on dirait un roman pour enfant!) avec l’envie d’être une famille. Vous savez (ou pas) cette envie viscérale d’avoir un enfant. Rien de moins que de créer la vie. Wow. C’est beau dit comme cela! Merci les hormones de nous rendre aussi peu raisonnée.

Cette envie a donné lieu à une grossesse (j’écrirai bien un ou deux articles là dessus, il y a de quoi faire!) et celle-ci avait une date d’expiration. Personne ne la connaissait. Je serais menteuse de vous dire que c’est dans l’attente de la fameuse date qu’aura commencé l’inquiétude. Ce sentiment est apparu à la seconde où le test de grossesse aura indiqué qu’une toute petite chose grandissait déjà dans le creux de mon ventre. Allais-je faire une fausse couche? Est-ce qu’il allait bien grandir? Est-ce que les échographies ou les prises de sang allaient démontrer un quelconque problème? La chambre sera-t-elle prête à temps? Chaque étape de la grossesse réglait certaines questions et en amenait au moins autant! Est-ce que ça ce terminerait un jour? Eh bien non, s’il y a quelque chose… ce sentiment allait grandir en moi.

Avec l’arrivée de Jayden, le jour de délivrance, ce petit bonhomme de 6lbs pour 18 pouces fut le plus grand trésor que la vie m’offrait, ce trésor était accompagné d’une ombre… toujours cette inquiétude. Un certain temps fut nécessaire, plusieurs semaines, pour réellement comprendre que cette inquiétude était intimement lié à mon amour pour mon enfant. L’arrivée d’un enfant nous inonde d’amour (et d’un lot de différents fluides corporels) et d’une préoccupation constante pour assurer le bien-être de notre enfant. Je remercie encore les hormones et l’instinct maternel qui nous pousse à nous surpasser chaque jour, à repousser nos limites, à vivre avec une constante inquiétude pour protéger notre bien le plus précieux, notre enfant. Les hauts et les bas n’ont pas manqué à se présenter suite à l’arrivée de notre petit amour et un besoin de le partager est apparu. Voilà, pourquoi je tenterai d’écrire de façon hebdomadaire un article sur notre vie et les nombreuses couleurs et saveurs que nous vivons au quotidien 🙂

Publicités

2 réflexions sur “L’arrivée d’un enfant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s